Que faire quand le frigo crie famine et que nos repas sont aussi équilibrés qu'un unijambiste en talon aiguille perché sur un fil au dessus du vide ?

-"aller faire les courses !"

euh... une autre proposition ?

Il me reste quand même un vieux morceau de fromage de chèvre épargné des assauts sauvages de deux bipèdes affamés ( oui, les animaux ne savent pas encore ouvrir le frigo... Oui oh c'est bon, Clochette parle quand même couramment le polonais et Elfie maîtrise à la perfection les techniques de médecine chinoise. Alors non ils ne savent pas ouvrir le frigo mais c'est peut être pas plus mal ). Donc il me reste un morceau de bûche de chèvre, une barquette de lardons dont la date de péremption approche, une salade dérobée à Mamounette et un vieux croûton de pain mixé en chapelure. Et surtout il y a ma légendaire imagination ( ou ma faculté à ne jamais me laisser mourir de faim quelque soit la situation et l'approvisionnement de mon frigo ).

Une petite salade au chèvre chaud c'est toujours bon et c'est surtout très rapide à réaliser.

Promis après je vais faire les courses. J'ai beau être imaginative, je suis pas magicienne...

IMG_0555

ingrédients : ( pour 2 personnes )

2 morceaux de bûche de chèvre de 3 ou 4 cm chacun

lait

chapelure ou pain sec mixé

1 cuillère à soupe d'huile pour la poële

tremper le chèvre dans le lait puis dans la chapelure. Renouveler une autre fois l'opération.

Mettre l'huile à chauffer dans la poële.

Faire dorer les morceaux de chèvre de tous les cotés à feu doux. Laisser le couvercle pendant la cuisson.

J'ai servi ce fromage sur une tartine de pain grillée avec une salade et des petits lardons grillés.